Le petit chose

Classé dans : Poésie | 0

T’es tout pâle,
Y a l’ malheur
Qui s’exhale
Dans ton cœur.

T’es une larme
Qui noie tout,
Et ton charme
Et tes joues.

T’as le sourire
D’un enfant
Qui désire
D’venir grand.

Tes yeux noirs
Vivent le jour
Jusqu’au soir,
Et cachent l’amour.

Ton p’tit cœur en émoi
Est atteint.
Le mal de toi
T’éteint.

Voyageur silencieux,
Tu nous quittes
D’un geste oublieux
Que tu précipites.

T’es qu’un brin
De tristesse.
Les chagrins
Tu encaisses.

T’es qu’un champ
D’allégresse,
Fou chantant
Des jeunesses.

Tes poèmes
On les adore.
Les « je t’aime »
On les ignore.

T’es qu’un poème
Que tu écris,
Comme un emblème
A ta p’tite vie.

T’es qu’un P’tit Chose
Avec une cigarette,
Qui prend la pose
D’un grand poète.

Tu fumes
Beaucoup…
Ton amertume
Surtout.

Tu t’fous du temps
Mais pas d’ta vie
Et tout le temps
Tu la poursuis.

T’es qu’un rayon
De soleil
Dans le sillon
De tes pareils.

T’es qu’un homme
Après tout.
T’es plus môme
Ça t’rend fou.

T’es qu’un poète
Trop romantique,
Mais tu t’entêtes
Dans l’poétique.

Tes misères,
Tes désespoirs,
Faut les taire.
Laisse-les choir.

Ton enfance
Tu l’oublieras.
Dans le silence
Je n’le crois pas.

T’es l’hiver
Dans ton esprit,
Printemps d’hier,
Automne qui fuit.

T’es tout ça
Petit Chose…
J’ suis comme toi
Avec ma prose.


©Eddine C

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *