Amour amitié

Classé dans : Poésie | 0

Le jour, la nuit dans la semaine,
Les paroles se bousculent, paroles vaines.
A changer de chemise tous les jours,
Je ne pouvais plus ressortir tous les mots de l’amour.

Personne ne voulait,
Et je ne pouvais.
Tant pis pour moi,
Combien de fois

Faut-il se leurrer
Avant d’espérer
Un jour, peut-être demain,
Un bonheur serein ?

Dois-je être silence ?
Dois-je être colère ?
Un cœur de pierre ?
Ou plein d’indulgence ?

Un cœur est venu
A moi,
Je lui suis parvenu
En émoi

Un jour c’est pile,
Un jour t’es face,
Toi sans idylle
Qui m’embrasse.

J’ai des mots pour toi :
Oui ma poésie
A assez de poids
Que tu t’en extasies.

Quand ça n’va pas
Je peux te voir,
Mais si t’es pas là
Tristesse du soir

J’écris des vers
Pour me persuader
Qu’on peut s’évader
De cette vie amère.

J’écris des vers
Pour mes amies,
Pensées sincères
Sentiments ennemis

L’amour n’a pas d’âge,
L’amitié aussi,
Et quoi que j’envisage
C’est aussi bien ainsi.

Serons-nous toi et moi
Comme une seule pensée ?
Sans le terrible désarroi
Qui tue les amants lassés ?

L’amour se meurt,
L’amitié vit,
De toutes ses couleurs
Plus belles que la vie.

Je garde pour moi
Toute ta tendresse,
En amitié je crois
Ça tue le temps qui blesse.

Que t’ai-je laissé ?
Tu veux de l’amitié.
Je ne sais
Si j’y suis bien initié

Femmes
Vous n’êtes pas toutes les mêmes,
Flammes,
Cendres de passion que je parsème.

Mais nous apprendrons
A tout comprendre,
Les temps viendront
Pour nous entendre.

N’y a-t-il que toi
Pour que j’m’accroche
A cette si douce voix
Disant que la vie n’est pas moche ?

On n’est pas forcément bien
Je ne suis pas beau
Mais, sais-tu ô combien
Oui ! Ô combien je vaux ?


©Eddine C

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *