A l’amie passionnée

Classé dans : Poésie | 0

A l’amie passionnée,
Chercher l’acquiescement,
Dans nos cœurs piétinés
Par mille et un tourments.

Ne pas craindre nos maux
Et malgré les censures,
Choisir les bons mots
Pour soigner les blessures.

Ne pas rester sourds
Aux meilleurs conseils
Et au mal d’amour
Retrouver le sommeil.

Faire goûter la saveur
De notre affection,
Et engager le cœur
Dans la consolation.

Sentir sa présence
Lorsqu’on est séparés
Pleurer son absence
Sans être désemparé.

Rester extravagant,
Un peu bohème un peu fou,
Tout en divaguant
Sur des chemins un peu flous.

A la fois courtois,
A la fois vulgaires,
Rires aux abois
Se rouler par terre.

S’aimer comme cela
A tort ou à raison,
Rires de nos blablas
Refaire les quatre saisons.

Créer des chefs d’œuvre
De stupidité
User des manœuvres
De nos ingénuités

Enfin recevoir la confidence,
Fondement réel de notre fardeau,
Puis en saisir toute l’essence,
Et offrir ses bras en ultime cadeau. 


©Eddine C

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *