Mon pays, ce Sahara

Classé dans : Poésie | 0

Être né si loin,
Dans les dunes de sable,
Souvenir ? Non rien
Qui ne soit mémorable.

Terre d’enchantement,
Et terre de douleur,
Terre de mécontentement,
Indicible rancœur.

Avoir la clémence de ses origines,
Voyageur silencieux contemplant les ruines,
Débris d’une nation qui ne peut s’élever,
Regarde au loin mon pays inachevé.

Soit témoin de la gangrène religieuse,
Qui aveugle et qui illumine,
Gravité du culte en mon âme songeuse,
Au lieu d’amour, choisir la guillotine.

De ma terre d’accueil, voir mon pays au loin,
Regarde les religions et les réalités,
Évidence de vestiges et de contrariétés,
Surtout Dieu, ne me prend pas à témoin,

De ma terre d’accueil, je suis mon Sahara,
Croire au changement dans un monde aliéné,
Mon cœur espère encore, bien qu’il soit chagriné.
Je crois bien que je n’y reviendrai pas.


©Eddine C

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *